Skip to main content

Enseignement agricole public en Guyane Ensemble, cultivons votre avenir ...


 

 

Les formations professionnelles dispensées au Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricoles (CFPPA) de la Guyane s’adressent :

 

- aux actifs ayant déjà un emploi, et qui souhaitent se réorienter professionnellement ou approfondir leurs compétences ;

 

- aux personnes en recherche d’emploi ;

 

- aux jeunes qui souhaitent reprendre des études après une sortie du système scolaire de plus de six mois ;

 

- à toutes personnes désireuses d’acquérir des savoir-faire agricoles et de les mettre en pratique.

 

 

Les formations diplômantes proposées sont :

 

 

 

Brevet de Responsable d'Exploitation Agricole (BP REA)

Il permet d’acquérir les connaissances techniques et de gestion de l’entreprise nécessaires au métier de chef d’exploitation agricole.


Cette formation - de niveau IV - est indispensable pour s’insérer dans un parcours d’installation en agriculture.
L’obtention du BP REA est obligatoire pour obtenir la Dotation Jeunes Agriculteurs pour les futur(e)s exploitant(e)s né(e)s après 1976.

 

Conditions d'accès à la formation

 

 

 


 

Nos partenaires financiers en formation continue sont :

 

- la Collectivité Territoriale de Guyane et l’Europe (Fonds Social Européen), pour les formations diplômantes, au titre du programme sectoriel et du programme jeune, … pour tous les demandeurs d'emplois ;

     

 

- le VIVEA, qui finance la formation des agriculteurs déclarés à l’AMEXA pour, par exemple le Certificat de Compétences aux Transport Routier d'Ongulés et Volailles (CCTROV), le Certiphyto, etc.

Il s’agit principalement de formations faites à la demande des agriculteurs ;

 

- le FAFSEA, organisme qui finance la formation continue des salariés agricoles et para-agricoles ;

 

 

- le Parc Amazonien de Guyane qui finance des formations (certifiantes ou qualifiantes) mises en oeuvre sur le territoire qu'il couvre.

 

- le CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale), qui finance la formation des salariés des collectivités locales (mairies, CTG, etc.) ;

 

 

- les autres financeurs de formations professionnelles ( AGEFOS PME, FONGECIF, à OPCALIA, etc.) à qui les salariés non agricoles peuvent adressés des demandes de financement ;

           

 

- l’Agence Départementale d’Insertion (ADI), la Mission Locale Région Guyane (MLRG) et Pôle Emploi qui peuvent financer des formations pour les bénéficiaires du RSA et les demandeurs d'emploi ;